Blog navigation

Derniers commentaires

Simulateur 3D chez vous !

simulateur carrelage 3D

Carrelage plancher chauffant – As de Carreaux

1209 Vues 3 Aimé

Vous avez fait le choix du confort avec un plancher chauffant ? Avez-vous songé que tous les revêtements de sol n’étaient pas parfaitement adaptés ? Ce plancher est tout à fait spécifique, votre carrelage ne doit pas être une entrave à son efficacité. C’est le moment de faire un point sur le meilleur carrelage à choisir sur un plancher chauffant et sur la manière de le poser.

Quelles sont les contraintes d’un plancher chauffant ?

Le plancher chauffant est une technologie synonyme de confort. Il permet une diffusion homogène de la chaleur dans la pièce pour une température agréable dans chaque recoin. Avec un chauffage au sol, vous gagnez en confort, vous pouvez marcher pieds nus, même sur du carrelage, un matériau réputé pour être froid.

Autre atout du plancher chauffant : le gain de place offert. Pas de radiateurs au mur, vous augmentez votre espace de vie et pouvez aménager plus librement vos pièces.

Naturellement, le plancher chauffant présente certaines contraintes qu’il faut prendre en considération, notamment au moment d’envisager le revêtement de votre sol. Certains revêtements à l’image d’un parquet massif trop épais sont à proscrire si vous souhaitez profiter pleinement de la chaleur de votre chauffage au sol. Si vous privilégiez un carrelage, optez pour un revêtement offrant une bonne résistance. Si le sol chauffant peut impacter votre carrelage, ce sont aussi et surtout votre colle à carrelage et vos joints qui peuvent s’endommager au fil du temps.

Si vous faites les mauvais choix, le risque de rétractation ou de dilatation est important, ce qui pourrait remettre en cause l’aspect esthétique de votre sol.

Carrelage : les matériaux à privilégier sur un plancher chauffant

Selon la pièce dans laquelle vous souhaitez privilégier un plancher chauffant et du carrelage (cuisine, salon, salle bains, etc.), vous aurez peut-être envie de faire des choix différents. Sur un sol chauffant, vous pouvez parfaitement poser les carrelages suivants :

·         grès cérame ;

·         grès étiré ;

·         terre cuite.

Au-delà de la nature même de votre carrelage, c’est l’épaisseur de celui-ci qui aura toute son importance. Plus il sera épais, plus l’efficacité du plancher chauffant sera entravée. 

Bien préparer le support pour poser votre carrelage sur un plancher chauffant

Avant de songer à poser votre carrelage, vous devez vous assurer que la chape est bien sèche. Pour cela, il est nécessaire de respecter un temps de séchage dans des conditions naturelles, vous ne devez pas allumer votre chauffage au sol durant 3 semaines.

Lorsque vous êtes prêt à poser votre carrelage, il est conseillé de couper le système de chauffage au minimum 48 heures avant afin d’éviter tout impact thermique sur la colle et les joints.

Pour poser votre carrelage dans des conditions optimales, dépoussiérez bien votre chape. Dès lors que vous constatez des défauts, il est préférable de les corriger si :

·         ils excèdent 5 mm sous une règle de 2 m ;

·         ils excèdent 2 mm sous une règle de 20 cm

Au-delà des considérations thermiques, plus votre sol est plat, moins vous aurez de difficultés à poser votre carrelage.

Comment poser votre carrelage sur un sol chauffant ?

Une fois votre sol propre et plat, vous pouvez vous lancer dans la pose de votre carrelage. Privilégiez un encollage simple avec un mortier colle déformable de type C2S1 ou C2S2 qui sera plus résistant. Les joints doivent eux aussi être résistants aux déformations, un mortier déformable s’impose.

Les dimensions des joints seront consécutives au choix de votre carrelage. Pour un revêtement de sol classique, comme les carrelages imitation parquet, des joints de 4 mm de largeur au minimum sont à prévoir. Pour un carrelage en terre cuite, nous vous conseillons des joints de 6 mm de largeur au minimum. Si vous avez fait le choix d’un plancher rayonnant électrique, les joints entre le carrelage et le mur doivent être de 5 mm idéalement.

Pour que votre carrelage puisse parfaitement adhérer à la colle, utilisez un maillet en caoutchouc qui n’altèrera pas votre revêtement et battez délicatement les carreaux à différents endroits.

Avec une éponge humide, supprimez rapidement l’excédent de colle. Attendez 24 heures puis réalisez les joints avec un mortier déformable.

Nous vous conseillons de ne pas rallumer votre plancher chauffant avant 7 jours.

Publié dans: Conseils d'expert, Sol

Laissez un commentaire

Code de sécurité
close

Liste de souhaits