Blog navigation

Derniers commentaires

Simulateur 3D chez vous !

simulateur carrelage 3D

Poser de la faïence : nos conseils pour réussir vos travaux

772 Vues 4 Aimé

La faïence, que l’on nomme également carrelage mural, permet à la fois de décorer votre pièce et de protéger vos murs. Face au lavabo, à l’évier, autour de la douche ou de la baignoire, la faïence s’impose dans les pièces d’eau. Vous avez décidé de vous passer des services d’un carreleur et de vous lancer vous-même dans la pose de carrelage mural ? Suivez nos conseils.

Bien choisir sa faïence

Avant toute chose, prenez le temps de bien choisir votre faïence. Celle-ci vous accompagnera durant des années, vous devez choisir un carrelage mural de qualité qui soit en parallèle capable de répondre à vos attentes sur le plan esthétique.

Pour choisir votre faïence, différents critères sont à prendre en considération :

• sa résistance aux produits et aux tâches ;

• sa résistance aux chocs ;

• la surface de la pièce.

Comme pour une peinture, il est souvent préconisé d’opter pour des carreaux plus clairs dans un petit espace pour ne pas l’assombrir. Comme évoqué précédemment, le caractère esthétique de la faïence entre en ligne de compte. Nous vous proposons différents types de faïences tels que :

• faïence style carreau de ciment ;

• carrelage métro ;

• faïence tomette ;

• faïence écaille ;

• zelliges et carrelages marocains ;

• carrelage tropical andamp; jungle ;

• faïence chevrons ;

• carrelage trèfle provençal ;

• faïence style pop, seventies ;

• carrelage losange ;

• azulejos d'Espagne ;

• carrelage imitation parement et effet pierre ;

• faïence relief 3D ;

• faïence moderne ;

• faïence unie andamp; colorée ;

• faïence décorée originale ;

• mosaïques précieuses.

Liste du matériel

Vous avez la faïence idéale pour la cuisine et la salle de bains de votre maison, c’est le moment de vous lancer dans les travaux.

Pour poser sur carrelage sur les murs de votre maison, vous aurez besoin des outils suivants :

• truelle ;

• auge ;

• peigne à colle ;

• maillet en caoutchouc ;

• batte de carreleur ;

• raclette de carreleur ;

• coupe-carreau ;

• mètre ;

• crayon gras ;

• pince perroquet ;

• cordeau à tracer ;

• raclette à caoutchouc ;

• niveau à bulle ;

• éponge ;

• chiffons ;

• croisillons.

Préparez votre espace

Contrairement à du carrelage qui tient aisément au sol, la faïence se pose au mur. Vous devez donc trouver un système pour maintenir le premier rang de carreaux. Fixez un tasseau au mur (en utilisant un niveau à bulle) afin de poser les premiers carreaux et éviter qu’ils ne glissent.

Coller le carrelage

Préparez votre colle pour carrelage ou votre mortier colle dans votre auge avec votre truelle en mélangeant la poudre avec de l’eau. Suivez simplement les instructions sur l’emballage de votre produit pour le dosage. Votre colle ne doit être ni trop épaisse, ni trop liquide.

Étalez la colle au mur avec un peigne à colle et mettez de la colle à l’aide de ce peigne sur le carreau de faïence. Il est conseillé de croiser pour une meilleure adhésion. Vérifiez avec votre niveau que chaque carreau est bien droit. Utilisez un maillet en caoutchouc si nécessaire pour tapoter les carreaux ou une batte de carreleur. Placez des croisillons entre chaque carreau afin de respecter un espace raisonnable pour faire les joints.

Couper les carreaux pour les finitions

Lorsque vous arrivez en bout de rang, il est nécessaire de couper les carreaux, la longueur et la hauteur du support sont rarement adaptées à la taille de vos carreaux. Utilisez pour cela une carrelette également nommée coupe-carreaux. Veillez à bien prendre la mesure pour éviter de perdre des carreaux.

Retirez au fur et à mesure le maximum de colle sur les carreaux afin que celle-ci ne s’installe pas durablement. Cela gâcherait l’aspect esthétique de votre réalisation.

Parfois, la carrelette fera une coupe qui ne vous convient pas, vous aurez alors besoin de la régulariser avec une pince perroquet. Faire les joints Lorsque la colle a séché et que vos carreaux sont fixés (attendez en moyenne 24 heures), il ne vous reste plus qu’à faire les joints. Là encore, suivez les instructions pour réaliser votre préparation. Étalez les joints avec une raclette de carreleur. Remplissez bien les trous et utilisez une éponge et un chiffon pour nettoyer l’excédent.

Laissez sécher puis nettoyez le tout à l’eau, votre faïence est posée.

Publié dans: Conseils d'expert, Murs

Laissez un commentaire

Code de sécurité
close

Liste de souhaits